. . . A sa boulimie de Cerises, à son style pacotille. Un océan de pensées , Je t'offre une symphonie de couleurs . . . La vie est un jeu de cartes, Paris un Casino . . .

4 mai 2017

Chanel Croisière 2017 / 2018


" C’est à Paris, une nouvelle fois au Grand Palais, que Karl Lagerfeld dévoilait la collection croisière 2018 de Chanel. Une plongée dans la Grèce Antique, ou plutôt une Grèce fantasmée, idéale et imaginaire."J’exprime à travers la mode une fascination que j’ai depuis l’enfance. La première chose que j’ai lue c’était Homère" confie le créateur qui modèle ici sa vision de l’Antiquité, hommage sur-mesure aux nymphes et déesses, mais aussi à toutes les femmes. "On n’a jamais fait de plus belles silhouettes de femmes. Et de plus belle colonnes. Toute la Renaissance, d’ailleurs, est basée sur l’Antiquité. C’est vraiment la jeunesse du monde, puissante et imprévisible, comme leurs dieux qui ne pardonnent pas." Sur le podium, c’est un festival de drapés et de fluidité sans contrainte, tweed et jersey, soie et toile de lin, dentelle et crépon qui prennent le pli antique tout en colonnes, lauriers, vases, frises de fresques ancestrales… Le tout réalisé à la manière Chanel, cette élégance si joliment pimpante et cet incomparable savoir-faire artisanal. Un supplément d'âme et d'humanité mis au service d’une garde-robe invitant au voyage : solaire, légère, aux tons ocres, chauds et délicieusement twistés d'effets Midas. En bref, une envolée lumineuse, idéale pour aller de ville en villégiature les plus chics et raffinées... En Grèce ou ailleurs. " Par Eugénie Trochu, Vogue Paris